Médecine Intégrative et cancer du sein

Reportage JT de la Rtbf  du 17-08-2013

medecine intégrative video rtbf

Ce reportage nous informe  sur les  possibilités qu’offre la Médecine intégrative et de sa place particulière dans la prise en charge du cancer du sein.

  • Une alimentation riche en nutriments et en anti oxydants est indispensable pour  améliorer son état de santé et renforcer la réactivité du corps.
  • Les  médecines alternatives renforcent l’action de la médecine conventionnelle et réduisent le risque de récidives. Parallèlement aux traitements conventionnels, les  médecines alternatives contribuent à détoxifier l’organisme, à réduire les effets secondaires des traitements et à renforcer  l’immunité.
  • Il est aussi important de prendre soin de soi et de favoriser l’activité physique, pour diminuer le stress ou retrouver confiance en soi, en son corps et dans la vie.

Pour plus d’info, voyez aussi le site de l’ association :  ‘Au Sein Des Femmes’

au sein

Publicités
Publié dans Médecine Intégrative | Laisser un commentaire

La mémoire de l’eau : Jacques Benveniste et l’homéopathie

ma vérité sur la mémoire de l'eau

Le Docteur Jacques Benveniste a été considéré comme l’un des biologistes français les plus respectés….jusqu’à ce qu’il publie en 1988 le résultat de ses travaux. En 1988, Il découvrait que l’eau pouvait mémoriser le signal vibratoire d’une substance, et ceci, même lorsque la substance était diluée au point de ne plus être présente dans l’eau.

Sa découverte de la mémoire de l’eau déclencha une opposition farouche de la part de la communauté scientifique et lui valu une mise à l’écart du monde de la recherche. Et pourtant ! Ses affirmations ont été confirmées depuis et certains chercheurs illustres reprennent aujourd’hui ses travaux.

Vidéo : Dr Jacques Benveniste

Origine de sa découverte

En travaillant sur une substance pouvant déclencher une réaction d’allergie
(dégranulation de basophiles) il s’est aperçu qu’en la diluant, dans un premier temps, la réponse diminuait, mais qu’à partir d’une certaine dilution, la réaction s’amplifiait surtout pour des dilutions ou plus aucune molécule ne pouvait encore subsister dans la solution. (correspondant à 12 CH en homéopathie).

‘Comme si’

Il démontre donc, que des solutions de substances actives hautement diluées ont la capacité de déclencher une réaction biologique « comme si » les molécules non diluées initiales étaient toujours présentent.

L’eau enregistre le signal EM de la molécule

En réalité, lorsque la molécule disparaît dans la solution, « apparaît » alors un signal électromagnétique correspondant à cette molécule et ce signal est mémorisé par l’eau qui va adopter une structure particulière (clusters).
(Voir les « structures dissipatives » de Prigogine)

Homéopathie et mémoire de l’eau 

Il rejoint par cette expérience les observations faites par le Dr Hahnemann il y a plus de deux siècles et apporte une explication plausible au fonctionnement des remèdes homéopathiques, si contesté par le monde médical.

NB : Les remèdes homéopathiques sont basés sur des très hautes dilutions (infinitésimales). La dilution de 12 CH est considérée comme la limite de présence physique d’une molécule, soit équivalente à la constante d’Avogadro (= 6.02 x 1023 particule/ Mole)

Le signal mémorisé peut être transmis à distance

Jacques Benveniste va aussi démontrer que le  ‘signal’ électromagnétique d’une substance peut être mémorisé par l’eau, puis être numérisé, enregistré sur un CD, et envoyé par Internet. Même dans ces conditions, l’information transmise à distance (reconvertie en signal analogique) peut encore provoquer les mêmes réactions biologiques qu’avec la substance chimique non diluée initiale.

Pour en savoir plus, tous les détails de ses travaux 

Prof. Jacques Benveniste 1/2

Prof. Jacques Benveniste 2/2

Publié dans Médecine Quantique | Laisser un commentaire

‘Une pomme par jour’ ? Pas toujours pour un mieux !

une pomme par jour

‘ cinq fruits et légumes par jour’ !
Cette démarche est vivement conseillée pour renforcer notre organisme
et améliorer notre santé !

Oui, mais ! Tout est relatif !  De quels fruits parle t’on, de quelle origine et en quelle quantité ? Et qu’en est-il si nous gardons nos habitudes alimentaires ? …
parfois c’est même pire !!!

Pourquoi ?

Les modes de culture industriels produisent des aliments très pauvres en nutriments.

La sédentarité et les habitudes fast food  augmentent les risques de maladies.

L’usage intensif de pesticides et autres toxiques imprègnent tellement certains fruits et légumes  que leur consommation en devient risquée pour la santé ….

Je vous invite à découvrir ce paradoxe !     voir article original

Publié dans Alimentation et Santé | Laisser un commentaire